vendredi, mars 24, 2006

Georges Frêche mis en examen...

... pour "injures envers un groupe de personnes en raison de son appartenance ethnique, raciale ou religieuse".
L'actualité lui a permis de se faire oublier; son parti l'a suspendu du bureau national et a soigneusement rangé l'affaire dans un placard.

Et se paye même le luxe, sur sa homepage (où rien sur Frêche n'est visible), de titrer un article:
"le racisme, un fléau persistant! Le gouvernement a laissé se banaliser le phénomène."

Un comble! L'un de ses barons traite des arabes de sous-hommes et le gouvernement est laxiste...

Quant aux faux-culs associés, SOS Racisme et le MRAP, ils sont bien embêtés...
Absolument rien sur le site des premiers; le MRAP, lui, s'associe timidement à une revendication des harkis. Mais sans porter plainte comme il en a l'habitude.

Ce qui prouve que pour la gauche, le racisme n'est pas une cause mais une arme à destination exclusive de la droite.
|

Links to this post:

Créer un lien

<< Home