jeudi, juin 29, 2006

Christian Vanneste, Figaro, homoparentalité

Le blog de Christian Vanneste est de ceux que je fréquente très régulièrement; ce député a eu le courage d'émettre une position personnelle et, il faut bien le dire, à contre-courant du politiquement correct, sur l'homosexualité.
Il est depuis pas mal de temps devenu de bon ton, et je dirai obligatoire si l'on fait partie du show-biz ou des médias, d'épouser la cause des homos. On dit maintenant gays et lesbiennes; pédés et goudous étant des termes réservés à ceux qui le sont et strictement interdits aux hétéros sous peine de poursuites pour discrimination.

Christian Vanneste est donc attaqué un peu partout et jusque sur son propre blog, traité de noms d'oiseaux au mieux, de "fasciste" souvent.
Invective définitive.

Je l'avais entendu argumenter très clairement sa position sur le plateau de Guillaume Durand; les invités levaient les yeux au ciel mais le seul qui prit parti pour lui fut Eli Barnavi, écrivain et ancien ambassadeur d'Israël à Paris. Un monsieur qu'on ne peut pas traiter de fasciste...Consternation des bien-pensants...
Je remarque également que ce député laisse ouverts, en toute liberté, les commentaires sur son blog, sans censurer des interventions dont certaines sont au mieux... discourtoises.
C'est sans doute du néo-fascisme...

C'est un lien sur l'un de ses billets qui m'a dirigé vers un excellent article de Xavier Lacroix dans Le Figaro; consacré à "l'homoparentalité".
J'y ajouterai une réflexion sur l'insémination artificielle dont une participante à la gay pride , se plaignant d'avoir du se rendre en Belgique, réclamait la légalisation en France.
C'est refuser de façon définitive à un enfant la possibilité de connaitre son père, le laisser sa vie durant supputer sur ce que peut être son géniteur, son visage, sa voix. Pour la satisfaction de céder à une "pulsion profonde". Bel égoïsme.
C'est également refuser le contact avec le mâle, refuser la nature même de la conception. Discrimination?

Et la gauche annonce que dès son retour au pouvoir, elle légalisera ces pratiques. Pour plaire à quelques unes, elle acceptera que d'autres passent leur vie avec un point d'interrogation à l'esprit.
En contradiction totale avec la fameuse générosité dont elle se targue tant.

|

Links to this post:

Créer un lien

<< Home