lundi, juillet 10, 2006

Mais...Avez-vous entendu Chirac?

Pour finir avec cette coupe de monde de foot, l'interview de notre Jacques Chirac national. Magnifique enchaînement de phrases convenues sur le parcours de l'équipe de France.
Bon.
Rien qui puisse nous surprendre de la part d'un homme politique, de surcroît Président de la République.
Mais...
Le journaliste lui pose une question sur l'expulsion de Zinédine Zidane; et notre Chichi de se lancer dans une dithyrambe sur notre icône nationale sans la moindre réserve, sans la moindre critique sur le geste qui a motivé ce carton rouge absolument indiscutable. Sans même l'évoquer.
???
J'aime bien Zidane, grand joueur qui m'a fait vibrer comme tout le monde mais un professionnel en finale de Coupe du Monde se doit de contrôler ses nerfs en public. Même si le roué Materazzi, en habile provocateur, a su trouver exactement les mots qu'il fallait pour faire sortir le capitaine adverse de ses gonds. Et je ne doute pas de la violence de l'insulte. C'était une affaire à régler entre hommes, au vestiaire.

Mais le plus incroyable est que notre Président ait complètement occulté cet incident; l'autorité sportive, via l'arbitre, a sanctionné comme il se doit ce geste. Et l'autorité suprême de la République le passe par pertes et profits?? Il est vrai que le même vient d'amnistier Guy Drut et qu'il fait déjà assez chaud en ce moment sans, en plus, enflammer les banlieues...

Et maintenant, petite revue de presse...
Du Figaro à Courrier International en passant par Libé, Le Monde et d'autres, sur mes blogs d'opinion favoris, on se perd en conjectures sur ce que ce s... de Materazzi a bien pu dire; les titres internationaux ne sont pas en reste, les anglo-saxons ne ratant pas l'occasion de nous allumer et les brésiliens nous faisant gentiment profiter d'un spécialiste de la lecture labiale pour tenter de nous éclairer.

Mais du beau compliment de Chirac au roi du coup de tête, RIEN! Pas même dans les médias de gauche! J'en tire une double conclusion: il est tout à fait normal de procéder de la sorte et la prochaine fois que je me sentirais insulté par un fonctionnaire, je lui mettrai donc un coup de boule. Materazzi, d'après une source gagaouze bien informé aurait dit "je vais te Karchériser" et Chirac est trop content de compter Zidane parmi les siens d'où, naturellement, cet air tout à fait guilleret lors de son interview.

Le Figaro semble découvrir à la fois Technorati et les blogs. Et nous fait profiter d'un lien sympa:si vous voulez jouer comme Zidane, allez voir ici
tags technorati :

|

Links to this post:

Créer un lien

<< Home