vendredi, juillet 28, 2006

Biarritz: chers touristes, payez le dimanche!

L'automobiliste vache à lait, refrain connu et archi-connu; tellement répété qu'il n'a absolument plus le moindre impact sur qui que ce soit. Passé les 5 minutes d'indignation rituelles ("y se foutent du monde"!), tout le monde oublie.

Il n'y a pas de lobby automobile digne de ce nom. Et les usagers se font étriller à un point tel que tout le monde se demande bien jusqu'où les pouvoirs publics peuvent pousser le bouchon sans déclencher une émeute. Il est manifeste que cette limite semble élastique et recule à chaque nouvelle ponction.

Nouvel exemple, superbe d'audace, administré par la municipalité de Biarritz: le stationnement payant le dimanche! Si!
Ayant comme d'autres laissé ma voiture l'esprit dégagé du "souci parcmètre", j'ai eu la joie d'un joli rectangle blanc soigneusement glissé sous l'essuie-glace...
Notez que j'avais, le matin même, gavé mon auto d'un excellent super 98 à 1,46 € le litre; quelqu'un peut-il me rappeler le montant de la TIP?
Je vais donc jouer les mauvais citoyens et aller faire le plein (22 centimes d'euros d'écart!) et acheter mes cigarettes en Espagne comme tous les locaux.
Non mais!
tags technorati :

|

Links to this post:

Créer un lien

<< Home